Comment soigner une tendinite à l’épaule ?

Sommaire :
tendinite a lepaule

La tendinite à l’épaule est une affection douloureuse et invalidante qui touche de nombreuses personnes, notamment les sportifs et les travailleurs manuels. Dans cet article, nous allons explorer les causes, les symptômes et les différentes options de traitement de cette pathologie, ainsi que les moyens de prévention pour éviter sa survenue ou sa récidive.

Nous verrons notamment comment les pistolets de massage peuvent être utilisés pour soulager les douleurs et favoriser la récupération musculaire. Que vous soyez déjà confronté à une tendinite de l’épaule ou que vous cherchiez à vous en prémunir, cet article vous fournira des informations précieuses pour prendre soin de vos articulations.

Qu’est-ce qu’une tendinite de l’épaule ?

La tendinite de l’épaule, également appelée tendinopathie, est une inflammation ou une irritation des tendons qui relient les muscles de l’épaule à l’os. Cette affection est souvent causée par une surutilisation ou des mouvements répétitifs de l’articulation, mais peut également résulter d’une blessure soudaine ou de certaines maladies.

Les symptômes les plus courants d’une tendinite de l’épaule incluent :

  • Une douleur sourde ou aiguë dans l’épaule, pouvant s’aggraver avec les mouvements
  • Une raideur et une perte de mobilité de l’articulation
  • Une sensation de faiblesse dans le bras affecté
  • Des crépitements ou des claquements lors des mouvements de l’épaule

Si vous présentez ces symptômes, il est important de consulter un médecin pour obtenir un diagnostic précis et un plan de traitement adapté.

Les causes de la tendinite de l’épaule

Plusieurs facteurs peuvent contribuer au développement d’une tendinite de l’épaule :

  • Les mouvements répétitifs : les activités qui sollicitent de façon répétée l’épaule, comme certains sports (natation, tennis, lancer) ou certains métiers (peintre, maçon), peuvent entraîner une usure prématurée des tendons.
  • Le vieillissement : avec l’âge, les tendons perdent en élasticité et en résistance, les rendant plus vulnérables aux blessures.
  • Les traumatismes : une chute ou un choc violent sur l’épaule peut endommager les tendons et déclencher une tendinite.
  • Les maladies : certaines affections comme le diabète, les rhumatismes ou les troubles de la thyroïde peuvent fragiliser les tendons et favoriser l’apparition d’une tendinite.

.

Combien de temps pour guérir d’une tendinite de l’épaule ?

La durée de guérison d’une tendinite de l’épaule est variable selon les individus et dépend de plusieurs facteurs, notamment :

  • La sévérité de l’inflammation
  • La rapidité de prise en charge
  • L’observance du traitement prescrit
  • L’état de santé général du patient

En moyenne, il faut compter entre 4 à 6 semaines pour que les symptômes s’estompent et que l’épaule retrouve une fonction normale. Cependant, dans les cas les plus sévères ou en l’absence de traitement adapté, la guérison peut prendre plusieurs mois.

Pour accélérer le processus de guérison, il est recommandé de :

  • Mettre l’épaule au repos en évitant les mouvements douloureux
  • Appliquer de la glace plusieurs fois par jour pour réduire l’inflammation
  • Prendre les anti-inflammatoires prescrits par votre médecin
  • Réaliser les exercices de rééducation enseignés par votre kinésithérapeute
  • Corriger les facteurs favorisants (posture, gestes répétitifs, etc.)

Un suivi médical régulier permettra d’adapter le traitement en fonction de votre évolution et de prévenir les récidives.

Tendinite de l’épaule : que faire ?

En cas de tendinite de l’épaule confirmée ou suspectée, plusieurs options thérapeutiques peuvent être envisagées pour soulager la douleur et favoriser la guérison :

  • Le repos : il est essentiel de mettre l’épaule au repos en évitant les activités qui déclenchent ou aggravent la douleur. Votre médecin pourra vous prescrire un arrêt de travail si nécessaire.
  • La cryothérapie : l’application de glace plusieurs fois par jour permet de réduire l’inflammation et la douleur. Vous pouvez utiliser des poches de glace du commerce ou simplement des glaçons enveloppés dans un tissu.
  • Les médicaments : votre médecin pourra vous prescrire des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pour soulager la douleur et l’inflammation. Dans certains cas, une infiltration de corticoïdes directement dans l’épaule peut être envisagée.
  • La kinésithérapie : des séances avec un kinésithérapeute seront utiles pour vous apprendre des exercices d’étirement et de renforcement musculaire, afin de retrouver progressivement la mobilité et la force de votre épaule.
  • Les massages : le recours à un pistolet de massage ou à des séances de massage manuel permet de détendre les muscles, d’améliorer la circulation sanguine et de soulager les tensions douloureuses.

Votre prise en charge sera adaptée en fonction de la sévérité de votre tendinite et de votre réponse au traitement. Il est important de suivre les recommandations de votre médecin et de votre kinésithérapeute pour optimiser votre récupération.

Durée d’une tendinite calcifiante de l’épaule

La tendinite calcifiante est une forme particulière de tendinite de l’épaule, caractérisée par des dépôts de calcium dans les tendons. Cette affection peut être extrêmement douloureuse et invalidante, et sa guérison est souvent plus longue que pour une tendinite simple.

En moyenne, il faut compter entre 6 à 12 mois pour que les dépôts calcaires se résorbent et que les symptômes disparaissent complètement. Cette durée peut varier selon :

  • La taille et la localisation des calcifications
  • La réponse individuelle au traitement
  • La présence de facteurs de risque associés (diabète, maladies auto-immunes, etc.)

Le traitement de la tendinite calcifiante repose sur les mêmes principes que pour une tendinite classique (repos, glace, médicaments, rééducation), mais peut également inclure :

  • Des injections d’acide hyaluronique pour favoriser la dissolution des calcifications
  • Des ondes de choc extracorporelles pour fragmenter les dépôts calcaires
  • Une ponction échoguidée pour aspirer les calcifications
  • Une intervention chirurgicale dans les cas les plus réfractaires

Un suivi radiologique régulier permettra de surveiller l’évolution des calcifications et d’adapter le traitement en conséquence.

Arrêt de travail pour une tendinite de l’épaule

En fonction de la sévérité de votre tendinite de l’épaule et de votre activité professionnelle, votre médecin pourra vous prescrire un arrêt de travail pour vous permettre de reposer votre articulation et d’entamer votre rééducation.

La durée de l’arrêt de travail est variable selon les cas :

  • Pour une tendinite légère et un travail sédentaire, quelques jours à une semaine peuvent suffire
  • Pour une tendinite plus sévère ou un travail physique sollicitant l’épaule, plusieurs semaines d’arrêt peuvent être nécessaires
  • Pour une tendinite calcifiante ou une rupture partielle du tendon, l’arrêt peut durer plusieurs mois

Il est important de respecter scrupuleusement la durée d’arrêt prescrite, même si vous vous sentez mieux avant la fin. Une reprise trop précoce des activités peut entraîner une rechute ou une aggravation de la tendinite.

Pendant votre arrêt, il est recommandé de poursuivre les soins prescrits par votre médecin (médicaments, séances de kinésithérapie) et d’adapter votre environnement pour soulager votre épaule (aménagement du poste de travail, aide pour les tâches du quotidien).

Un retour progressif à l’activité, avec des aménagements si nécessaire, sera ensuite envisagé en concertation avec votre médecin du travail.

Comment bien dormir avec une tendinite de l’épaule ?

Les douleurs de la tendinite de l’épaule peuvent perturber votre sommeil et entraver votre récupération. Pour optimiser vos nuits malgré la gêne, voici quelques conseils :

  • Dormez sur le dos ou sur le côté opposé à l’épaule douloureuse
  • Placez un oreiller sous votre bras atteint pour le soutenir
  • Utilisez un oreiller ergonomique pour maintenir votre cou dans l’axe
  • Évitez de dormir sur le ventre, qui aggrave les tensions au niveau de l’épaule
  • Appliquez du chaud (bouillotte) ou du froid (poche de glace) sur votre épaule avant de vous coucher pour détendre les muscles et soulager la douleur
  • Massez votre épaule avec un pistolet de massage pour relâcher les tensions
  • Pratiquez des exercices de relaxation ou de respiration pour favoriser l’endormissement

Si malgré ces mesures, votre sommeil reste perturbé, n’hésitez pas à en parler à votre médecin. Il pourra ajuster votre traitement antidouleur ou vous orienter vers des solutions complémentaires (relaxation, sophrologie, méditation).

Comment soigner une tendinite de l’épaule ?

La prise en charge d’une tendinite de l’épaule repose sur une approche multimodale visant à réduire l’inflammation, soulager la douleur et restaurer progressivement la mobilité et la force de l’articulation. Outre les traitements médicaux (anti-inflammatoires, antalgiques), plusieurs options complémentaires peuvent être proposées :

Kinésithérapie et rééducation de l’épaule

Les séances avec un kinésithérapeute sont un pilier de la prise en charge des tendinites de l’épaule. Elles ont pour objectifs :

  • De soulager la douleur et l’inflammation par des techniques manuelles (massages, mobilisations douces)
  • D’étirer en douceur les muscles rétractés pour gagner en amplitude articulaire
  • De renforcer progressivement les muscles stabilisateurs de l’épaule (coiffe des rotateurs)
  • De corriger les défauts de posture et les gestes traumatisants pour l’épaule
  • D’autonomiser le patient en lui apprenant des exercices à réaliser seul à domicile

En général, un minimum de 10 séances de kinésithérapie est nécessaire pour obtenir des résultats significatifs. La fréquence et la durée des séances seront adaptées à l’évolution de vos symptômes.

Massage et automassage de l’épaule

Le massage est un excellent complément à la kinésithérapie pour détendre les muscles contractés, activer la circulation sanguine et lymphatique, et soulager les douleurs. Vous pouvez avoir recours à un masseur professionnel, ou réaliser vous-même des séances d’automassage à l’aide d’un pistolet de massage.

Cet appareil portatif et simple d’utilisation délivre des vibrations haute fréquence qui agissent en profondeur sur les tissus musculaires. Il permet de cibler précisément les zones douloureuses ou rétractées, comme les trigger points.

Pour une efficacité optimale, il est recommandé d’utiliser le pistolet de massage :

  • Sur une peau nue et sèche, en appliquant éventuellement une huile de massage
  • En réalisant des mouvements lents et circulaires, sans appuyer trop fort
  • Pendant 10 à 15 minutes par séance, à raison de 1à 2 séances par jour